CROTAPHYTUS

BICINCTORES

 

 

  

 

Classification:

Classe: Reptiles
Sous-ordre: Sauriens
Famille: Crotaphytidés
Genre: Crotaphytus
Espèce: Insularis
Sous-espèce: Bicinctores
Nom: Crotaphytus Insularis Bicinctores / Crotaphytus Bicinctores

Nom anglais: Great Basin Collared Lizard

 

 


DESCRIPTION ET ASPECT :

 

Avec une queue deux fois la longueur de son corps, le Crotaphytus Bicinctores est un grand lézard (30-35cm) avec une large tête, un cou étroit coloré de deux bandes noires, des grandes pattes arrières et une longue queue épaisse.

Sa couleur est brune à olive avec beaucoup de petites taches et traits blancs. Son dos est couvert de bandes brunes à orange. Ces bandes sont plus prononcées sur des mâles.

Les femelles ne sont pas autant « lumineuses » que les mâles, excepté quand elles sont gravides, elles développent des bandes et des taches rouge orange sur le cou et le flanc.

Deux bandes noires sur le cou avec une bande blanche entre elles créent le "collier" dont on en a nommé l’animal. Souvent les bandes noires sont affilées avec deux bandes plus claires. La coloration noire de bande continue sur la gorge chez les mâles. Les gorges des femelles n’ont pas cette coloration foncée.

Les mâles ont également une tête plus large que des femelles. Chez les femelles la gorge est la plupart du temps blanche.

Les mâles ont deux tâches noires sur le ventre près de l'aine.

La queue est aplatie légèrement verticalement, avec les tâches brunes de chaque côté. Une légère raie sur la queue est présente chez les mâles, et absente sur des femelles.

 

Les Crotaphytus Bicinctores étaient anciennement classés comme une sous-espèce des Crotaphytus Insularis, d’où le nom de Crotaphytus Insularis Bicinctores.

Ils sont maintenant considérés comme une espèce séparée.

Le vrai Crotaphytus Insularis est seulement trouvé sur l’île de Angel de la Guarda, une grande île dans le golfe de Californie, Mexique. Une autorisation spéciale est nécessaire pour son prélèvement. Normalement cette espèce ne se trouve pas dans le commerce.

Les Insularis ressemblent beaucoup au C. Vestigium, mais sans les lignes blanches transverses sur le corps.

 


 

 

 

Comportement :

 

Le Crotaphytus Bicinctores un lézard diurne donc actif pendant la journée. Très tolérant à la chaleur, il se dore souvent sur de petites roches. N’étant pas un grand grimpeur, il évite les grands rochers et les falaises.

Pour chercher sa nourriture il creuse le sol aux pieds des roches et se retire dans un trou ou un terrier une fois menacé. Surpris, il peut devenir bipedal (cours sur les pattes arrières).

Les mâles deviennent agressifs et très territoriaux pendant la saison des amours.

Soyez prudent pendant cette période là. En guise de menace ils peuvent se tenir sur une roche, se gonfler et monter sur leurs jambes, vacillants de haut en bas et grossir leur gorge bleue et noire (Qui peut également être attrayant pour les femelles).

Mal manipulé, ce lézard est capable de mordre très fort … jusqu’au sang !

 

 

 

 

Un animal seul est un animal malheureux!

Veillez à maintenir un couple, deux femelles ou un mâle et deux femelles. (Eviter de maintenir deux mâles ensemble)

 

 

 

Alimentation :

 

Il se nourri d’insectes, araignées, de petits lézards, petits serpents, quelques fois des feuilles et des fleurs. En captivité son régime sera composé de grillons, criquets, vers de farine, teignes de ruche, Zophobas,… que l’on saupoudrera de vitamines et calcium au moins une fois par semaine.
Attention toutefois à certains insectes (vers de farine par exemple) qui sont peu digestes, n'apportent "rien" au niveau nutritionnel et créent un déséquilibre Ca/Ph.

 

 

 

 

Reproduction :

 

Peu après la période d’hibernation. Les parades nuptiales des mâles sont très spectaculaires : hochements de tête, « pompes », tours autour de la femelle, fouettement de queue. Les accouplements auront lieu au printemps, les femelles ponderont des œufs à partir de juin jusqu’à septembre.

 

 

 

Habitat :

 

Préfère les déserts rocheux et arides avec végétation clairsemée

 

 

 

REPARTITION GEOGRAPHIQUE:

 

Dans le désert de Californie,

dans tout le désert de Mojave occidental,

dans le nord du désert de Sonoran,

à l'est de l'Imperial Valley.

Il a également été observé à différents endroits près du désert dans les montagnes de San Gabriel et de San Bernardino.

Proche des eaux du fleuve de San Gabriel,

le North Fork de la crique de Lytle et le nord San Antonio.

Réparti sur une zone traversant du nord du Nevada vers l'Orégon du sud-est extrême et l'Idaho méridional, et sud par l'Utah occidental et nord de l'Arizona et occidental. Populations isolées en Idaho et en Utah orientale.

 

 

 

Maintenance en terrarium

 

Un grand terrarium!!! Les Crotaphytus sont des lézards très actifs et ont besoin de beaucoup de place pour bouger. La taille minimale du terrarium sera de 120cm de long x 50cm de large et de haut pour un couple.

Il est important d’avoir un gradient thermique, c’est à dire que chaque extrémité du terrarium aura une température différente : un endroit très chaud (40°C) et un endroit frais (28°C). Ceci est facile à atteindre avec un grand terrarium, un tapis chauffant, une lampe infrarouge ou spot chauffant.

 

Le substrat sera composé de sable et roche. (Prenez garde à ce qu'ils n’en mangent pas ! (voir rubrique maladies)). Une épaisseur de 10 cm serait adéquate car les crotaphytus adorent creuser !

 

Pour les décors, placer des pierres plates (ardoise) sous la lampe chauffante, de noubreuses cavernes pour se cacher, des branches et des endroits où ils peuvent grimper (parois latérales et arrière du terrarium). Les plantes naturelles ne sont pas conseillées car seul les cactus peuvent survivre à une température si haute et leurs épines peuvent blesser les lézards !

 

 

 

 

Lampes et néons

 

Pour reproduire au maximum son milieu naturel, les UV doivent être très intenses. Les UV sont essentiels au bon fonctionnement du métabolisme de l'animal. Sans UV, l’animal mourra !

La durée de l’éclairage ne devra pas être inférieure à 12-13 heures par jour pendant la période estivale. Il est important d'avoir un système d'éclairage aux UV intenses pour climat désertique. Cependant, pour que les UV-B émis par les néons soient efficaces ils doivent se situer à bonne distance des lézards (dépend des lampes, voir sur l'emballage).

Attention : Les UV ne passent pas à travers le verre, ils doivent donc se situer à l’intérieur du terrarium!

Les lampes et néons UV ont une durée de vie très courte. Il est donc important de les changer tous les 10 mois !

L’idéal dans un terrarium serait d’avoir des néons aux rayonnements similaires à la lumière naturelle du soleil et un ou deux spots UVA + UVB.

 

 

 

Hygrométrie
 

30-40% à l'endroit chaud. A l'endroit plus frais on peut sprayer de temps en temps un peu d'eau pour avoir un endroit un peu plus humide.

 

 

 

HIBERNATION DU CROTAPHYTUS

 

Dans son milieu naturel, le lézard à collier traverse une saison froide qui l’obligera à hiberner pour survivre.

Parallèlement, en terrarium, ce repos hivernal est indispensable à la santé, la vitalité, la longévité et la reproduction des Crotaphytus.
Voir la fiche Hibernation des crotaphytus

 


 bicinctores

 

 

STATUT DE PROTECTION :

 

Cette espèce n’est pas protégée.

 

Malheureusement beaucoup de lézards sont directement prélevés dans la nature et exportés dans le monde entier pour être vendu dans les animaleries. Stressé l’animal aura beaucoup de peine à s’habituer à sa nouvelle vie en captivité et bien souvent se laissera mourir.

Il existe aujourd’hui des éleveurs qui peuvent vous fournir des animaux en bonne santé et habitués au contact humain !

 

 

 

 

 

 

RÉFÉRENCES :

Centres Herpétologique de Mexico et de Californie ainsi que mes expériences personnelles.

 

 

 

 

 

 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement